Mes conseils pratiques pour survivre en Italie

Faire un tour en Italie est une des activités vacances que les français sont nombreux à apprécier. Je remarque toutefois qu’il y a plus d’un touriste qui prépare mal le voyage. Du coup, les mauvaises surprises ne sont jamais très loin. Entre les petites brises qui donnent des rhumes aux plus frisquets et les regards en coin quand les tenues ne sont pas ce qu’il y a de plus adapté, je pense que vous pouvez tous mieux faire.

Pour le coup, j’ai donc pensé que ce ne serait pas mal de donner quelques conseils pour ceux qui font le voyage. Considérez ça comme votre kit de survie en Italie, surtout si vous avez envie que votre séjour au pays de la pizza puisse se dérouler comme vous vous l’êtes imaginé.

Vêtements et photo

Je ne pense pas que l’Italie soit un pays où les codes vestimentaires sont très stricts. Ce qui n’empêche pas que je vous recommande tout de même de ne pas porter des tenues de bain hors de la plage. Les vêtements légers, voire très légers, sont de mise un peu partout. Un petit conseil que je tire de mon expérience personnelle : prenez toujours un pull avec vous !

Si vous partez en Italie en été, je vous conseille de ne pas oublier votre imperméable ou votre parapluie, parce que la météo n’est pas toujours ce qu’il y a d’idéal si vous pensez rester au sec entre les heures de baignade au soleil. Pour l’hiver et les sorties en montagne, les vêtements chauds seront vos meilleurs alliés.

Coutumes et santé

Je vais commencer par les points sur la santé pour que votre kit de survie en Italie puisse être complet. Vous devez au minimum retenir le numéro à appeler en cas d’urgence ! Facile : c’est le 118. Vous avez aussi des centres de soins dispersés un peu partout, en cas de bobos.

Enfin niveau coutume, vous devez savoir que les italiens sont plus gastronomes qu’autre chose. Vous avez donc toutes les chances de partager un bon repas avec eux, mais il faudra aussi jongler avec leur forte tendance à s’exprimer plus fort que la normale.

Latest Comments
  1. Romain

    En somme, ce n’est pas très différent de ce qu’on peut trouver en France sur la tendance à parler très fort. Je ne suis pas certain d’apprécier ce côté de l’Italie, mais je suppose que c’est pourtant un des trucs qui me manquent le plus quand quelqu’un essaie d’instaurer une ambiance à l’italienne lors d’un repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *