Artisanat et bâtiment : zoom sur le métier de plombier

En théorie, tout le monde sait ce qu’est un plombier. Mais que savons-nous réellement de l’artisan plombier ? Cet article vous aidera à mieux cerner le rôle d’un plombier professionnel, les compétences dont il doit absolument disposer avant d’exercer son métier et surtout, les différents domaines dans lesquels il peut intervenir.

plombier

Être artisan-plombier requiert savoir-faire et contact humain

Qu’est-ce qu’un plombier ?

Si l’on se réfère aux dictionnaires, il y est dit que le plombier est un artisan spécialisé dans l’installation des équipements sanitaires. Toujours selon les dictionnaires, le plombier est un professionnel de l’installation des réseaux de gaz. Ces définitions restent toutefois opaques et ne permettent pas de valoriser la profession de plombier.

Dans la pratique, l’artisan plombier doit toujours réaliser une étude avant d’intervenir. Il calcule les débits, estime les volumes d’eau et de gaz nécessaires au bâtiment concerné et dessine minutieusement le plan du réseau qu’il mettra en place. Le plombier est également tenu d’effectuer des réglages précis en fonction des équipements utilisés et des besoins de son client. Par ailleurs, cet artisan intervient dans le cadre d’une mise aux normes ainsi que pour réaliser l’entretien périodique des installations.

En d’autres termes, un plombier installe, répare et entretient tout ce qui est relatif aux équipements sanitaires et au chauffage dans un bâtiment.

Quelles qualités et compétences faut-il pour devenir plombier?

Une excellente connaissance des réseaux, des équipements et des normes est impérative. Les installations étant différentes, le plombier doit avoir un esprit analytique et faire preuve d’une grande adaptabilité pour pouvoir prendre les initiatives adaptées.

Cette profession requiert un sens aigu de l’organisation. L’artisan doit en effet être conscient que l’eau et le gaz sont vitaux aux consommateurs, donc une intervention dans les meilleurs délais est à chaque fois nécessaire.

Par ailleurs, les problèmes de plomberie peuvent engendrer d’importants dégâts potentiellement dangereux (structure vulnérable suite à des fuites d’eau, par exemple).

Le plombier est tenu de s’informer constamment sur les règlementations du fait que ses interventions doivent s’y conformer scrupuleusement. La qualité de l’installation aura une incidence sur le confort, la santé et la sécurité du client.

L’artisan plombier doit être en mesure de prodiguer des conseils parfaitement appropriés au cas par cas. L’honnêteté et le savoir-faire se conjuguent de ce fait pour garantir des prestations conformes aux attentes de chaque client.  Un devis est à établir obligatoirement, même dans le cas d’un dépannage d’urgence (http://www.belmard-batiment.fr/plombier-paris.php).

A défaut d’une proposition écrite, le plombier devra communiquer verbalement ses tarifs.

Par ailleurs, il faut avoir un sens relationnel très développé pour exercer cette profession. La forme physique est également indispensable dans la mesure où certaines tâches requièrent de la force.

Quels sont les domaines d’intervention d’un plombier?

Dans la plupart des cas, un plombier est également chauffagiste. Ce qui élargit son champ de compétences à tout ce qui touche aux systèmes de chauffage (chaudière fioul, bois, etc.). Le plombier intervient principalement dans les cas suivants :

  • Installation ou réparation d’un chauffe-eau (chauffagiste à Paris).
  • Une fuite de gaz ou d’eau dans le réseau.
  • Pose, maintenance et remplacement des équipements sanitaires (robinetterie, chasse d’eau, salle de bain complète…).
  • Débouchage des canalisations, réseaux d’évacuation et WC.
  • Remise en état d’un ballon électrique.
  • Vérifications et réparations des radiateurs et chaudières.
  • Remise en route d’équipements en panne (brûleur, etc.).
  • Détartrage et assainissement d’une canalisation.
  • Etc

Selon ses compétences particulières, un plombier peut éventuellement intervenir en tant que zingueur et couvreur.

Un artisan familier avec les nouvelles technologies pourra effectuer les recherches de fuites et défectuosités à l’aide d’un système vidéo, entre autres.

Comment devenir plombier?

On ne devient pas plombier sur un coup de tête puisqu’il faut suivre certaines formations obligatoires.

etudes-plombier

Il existe des parcours spécifiques pour devenir plombier

Un CAP installateur sanitaire est le minimum requis. En outre, un BEP en installation des systèmes énergétiques et climatiques ou dans le domaine de la maintenance des mêmes systèmes est accepté.

Dans certains cas, les bacs débouchant sur le secteur plombier peuvent valoir mais ils ne suffisent pas à établir une solide compétence. L’idéal est donc d’obtenir un BTS orienté énergies, environnements ou fluides. Ceux qui visent une spécialisation dans le domaine du gaz devront obtenir des licences complémentaires.

Vous l’aurez compris, le travail d’un plombier exige des diplômes spécifiques. Que vous cherchiez un poste en entreprise ou que vous souhaitiez travailler en indépendant, conformez-vous toujours aux dispositions fixées par votre région.

Maintenant que vous savez tout sur le métier de plombier, apprenez comment trouver un bon électricien !

Latest Comments
  1. Toussaint

    J’ai lu quelques ouvrages sur la plomberie, ce qui m’a permis d’accumuler certaines connaissances sur le sujet. Comme je n’ai aucun diplôme légal, je me demande si je peux suivre des formations avancées ou si je dois obligatoirement suivre les cours pour débutants avant d’être agréé comme plombier professionnel.

  2. La Rambox

    je vous remercie pour le partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *