Lutter contre les termites grâce au traitement de vos charpentes

Avec le temps, votre charpente est exposé à un problème régulièrement rencontré : les termites qui détériorent et endommagent la structure en bois petit à petit. Pour vous aider à garder votre charpente solide et en bon état, il est essentiel de faire appel à une société spécialisée dans le traitement contre les termites. Voici un guide pour vous aider dans cette démarche indispensable.

Comment fonctionne le traitement curatif pour charpentes ?

Contrairement aux autres matériaux qui composent les toitures, le bois a la particularité d’être vivant : il évolue au fil de temps et se travaille. Malheureusement, il est vivement sollicité par des parasites tels que les termites et d’autres insectes xylophages qui peuvent l’altérer sur le long terme. Afin d’éviter cette situation, les professionnels vont s’attaquer au problème par une solution adaptée à la situation.

Si vous êtes sujets à ce problème, la démarche est relativement simple : il suffit de contacter un prestataire spécialisé, de fournir des informations propres à votre habitation (superficie, ancienneté, surface à traiter, etc…). Un professionnel viendra chez vous afin de vous proposer un devis personnalisé et sur mesure.

Il va dans un premier temps établir un diagnostic pour évaluer l’étendue des travaux à effectuer : il va déterminer s’il faut agir va un insecticide par injection (injecté directement dans le bois) ou par pulvérisation extérieure du produit. Dans certains cas, ces deux solutions sont appliquées pour un résultat doublement plus efficace.

chalet-bois

Les chalets en bois sont souvent sujets à de telles infections.

Les différents traitements qui existent contre les termites dans les charpentes

Les traitements proposés nécessitent des compétences et un savoir-faire avéré. Pour ce faire, le spécialiste va percer la charpente en bois pour pouvoir injecter le produit insecticide. Des trous sont réalisés tous les 30 centimètres environs et ce, sur la partie sains comme sur la partie contaminée de la structure.

La pulvérisation est efficace pour lutter contre les termites, mais également contre les insectes et les champignons nocifs : elle va arrêter leur développement et exterminer les parasites ainsi que les champignons déjà présents. Leur environnement sera hostile au développement et seront exterminés sur le court comme sur le long terme grâce à une élimination progressive.

Pas de termites ? Protéger vos charpentes grâce à un traitement préventif

Il se peut que vos murs ou que votre charpente ne soient pas encore sujets à ces parasites nuisibles : il convient donc de procéder à un traitement charpentes préventif.

Ne pas être infesté ne veut pas dire que vous ne le serez pas un jour : il faut donc prendre les devants pour préserver la bonne santé de votre habitation et faire appel à un prestataire spécialisé afin d’anticiper des dépenses inutiles dans un avenir proche.

Il est beaucoup moins couteux qu’un traitement curatif et limite les dépenses futures dans la réparation d’une toiture par exemple.

C’est un problème récurrent que je traite ici dans mon blog maison jardin, il faut vite s’en occuper.

Latest Comments
  1. Léo

    Nous avons fait appel à une société spécialisée et heureusement ! Les champignons commençaient à s’installer à cause de l’humidité. Un ami nous l’avait conseillé car il avait eu ce problème lui aussi. Maintenant le résultat est niquel et nous sommes tranquilles pour de nombreuses années à venir !

  2. Flavie

    Je vous conseille le traitement préventif, notre maison a plus de dix ans et c’est le genre de tâche qu’on repousse toujours à plus tard. Résultat le bois était complètement rongé par les termites ! Si on pouvait remonter en arrière nous l’aurions fait faire dès le début de notre acquisition ! Maintenant, nous devons refaire toute la charpente car nous avons attendu trop longtemps. Un véritable enfer au niveau budget et cela va nous occasionner beaucoup de travaux que nous aurions pu éviter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *