Mes coins préférés à Florence

Je ne crois pas que ce soit encore un secret que l’Italie me passionne ! Après avoir vu un peu les premières références touristiques, j’ai décidé de me faire la visite de Florence pour goûter à la renommée de cette ville qui m’en met plein la vue sur les photos.

Une fois débarqué, j’ai compris pourquoi la ville est considérée comme la plus belle du pays. Ce qui m’a le plus étonné, c’est que les œuvres artistiques y sont absolument partout. Un peu déstabilisant lorsqu’il s’agit de savoir dans quelles directions aller ! Par chance, j’ai vite trouvé mes repères et mes coins préférés à Florence.

florence

Visiter Florence est une très bonne idée de voyage

Passer par Oltrarno

Il n’est pas toujours indispensable de se poser dans les quartiers recherchés par les touristes pour voir les meilleurs aspects d’une ville. Ça s’est encore une fois confirmé lors de mon séjour à Florence où j’ai découvert Oltrarno. En clair, c’est un endroit où les locaux sont plus authentiques, et où il fait bon d’apprécier le côté populaire de Florence.

En sortant des sentiers battus, vous pourrez constater que les endroits de ce type sont légion dans la ville. C’est aussi une bonne occasion pour faire la conversation avec les fêtards qui choisissent les quartiers authentiques de Florence pour s’amuser.

Les jardins de Florence

Ce n’est pas pour rien que les jardins de Florence ont fait fantasmer autant de personnes au fil des années. Je n’ai pas été déçu de ce que j’ai pu y voir. Et ce qui est génial, c’est que vous pouvez facilement en trouver à travers la ville.

Une petite escapade qui vous fera vivre des airs de romance à l’italienne même si vous faites votre voyage seul. Mon coup de cœur : le jardin japonais de Giardino delle Rose. J’ai surtout été conquis parce que ce n’est pas vraiment le genre de chose que je m’attendais à trouver à Florence ! De plus, le panorama qui rappelle la vieille ville ne gâche rien au spectacle.

Prendre l’apéritif à l’italienne

S’il y a bien une tradition italienne à laquelle il est amusant de succomber, ça ne peut être que l’aperitivo ! Vous pourrez en profiter dans tous les restos dignes de ce nom en vous payant un verre. Pour les dégustations, c’est généralement gratuit, et il n’y a pas de meilleure occasion pour se gaver des spécialités culinaires locales.

Lombardie : que visiter en premier ?

Je pense que les touristes qui viennent passer du temps en Italie sont peu nombreux à connaitre la Lombardie. Dans mon entourage, l’endroit n’est pas très connu, alors que c’est sans doute une des localités italiennes qui m’ont le plus apporté en matière d’amusement et de culture générale. Pour le coup, j’ai eu l’idée d’écrire un peu sur le tourisme en Lombardie.

En matière de sites touristiques, vous pourrez voir lors de votre séjour en Lombardie qu’il y a largement de quoi se rincer l’œil. Vous n’avez même pas à vous munir d’un guide et tout et tout pour vous en sortir, puisque les lieux à visiter se retrouvent à tous les coins de rue. Je vous en passe des exemples.

Le Dôme de Milan

Pour en envoyer du lourd, le Dôme de Milan n’y va pas avec le dos de la cuillère. C’est une grosse claque que je me suis prise à la découverte de cet endroit ! Franchement, je ne m’attendais pas vraiment à ce genre d’architecture imposante pour mon voyage en Lombardie.

Ça pique les yeux, mais plutôt dans le bon sens du terme. Je ne sais pas pourquoi, mais ça rappelle tout de suite, c’est référence gothiques qui vous donnent des frissons à chaque regard porté à la structure. Je vous conseille de le visiter en semaine, pour ne pas vous faire entrainer par une vague de touristes déchainés en week-end.

Le parc Sempione

Le nom est imprononçable pour moi, mais ça n’empêche pas que le parc Sempione soit un de mes endroits préférés en Lombardie. C’est grand, et il y a largement de quoi rester tranquille des heures sans ressentir l’ennui.

En gambadant dans les allées de ce jardin devenu mythique avec les années, vous aurez aussi la chance d’admirer le château de Sforza qui n’est pas très loin.

Mes conseils pratiques pour survivre en Italie

Faire un tour en Italie est une des activités vacances que les français sont nombreux à apprécier. Je remarque toutefois qu’il y a plus d’un touriste qui prépare mal le voyage. Du coup, les mauvaises surprises ne sont jamais très loin. Entre les petites brises qui donnent des rhumes aux plus frisquets et les regards en coin quand les tenues ne sont pas ce qu’il y a de plus adapté, je pense que vous pouvez tous mieux faire.

Pour le coup, j’ai donc pensé que ce ne serait pas mal de donner quelques conseils pour ceux qui font le voyage. Considérez ça comme votre kit de survie en Italie, surtout si vous avez envie que votre séjour au pays de la pizza puisse se dérouler comme vous vous l’êtes imaginé.

Vêtements et photo

Je ne pense pas que l’Italie soit un pays où les codes vestimentaires sont très stricts. Ce qui n’empêche pas que je vous recommande tout de même de ne pas porter des tenues de bain hors de la plage. Les vêtements légers, voire très légers, sont de mise un peu partout. Un petit conseil que je tire de mon expérience personnelle : prenez toujours un pull avec vous !

Si vous partez en Italie en été, je vous conseille de ne pas oublier votre imperméable ou votre parapluie, parce que la météo n’est pas toujours ce qu’il y a d’idéal si vous pensez rester au sec entre les heures de baignade au soleil. Pour l’hiver et les sorties en montagne, les vêtements chauds seront vos meilleurs alliés.

Coutumes et santé

Je vais commencer par les points sur la santé pour que votre kit de survie en Italie puisse être complet. Vous devez au minimum retenir le numéro à appeler en cas d’urgence ! Facile : c’est le 118. Vous avez aussi des centres de soins dispersés un peu partout, en cas de bobos.

Enfin niveau coutume, vous devez savoir que les italiens sont plus gastronomes qu’autre chose. Vous avez donc toutes les chances de partager un bon repas avec eux, mais il faudra aussi jongler avec leur forte tendance à s’exprimer plus fort que la normale.

Latest Comments
  1. Louis

    Comment résister à des arguments comme ça ? Je n’étais pas très chaud pour y aller, mais rien que l’apéritif dans sa forme la plus pure suffit pour me séduire. S’il suffit bien d’un verre pour se goinfrer de ce qu’il y a au buffet, bien sûr que je suis partant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *