Pose d’un parquet : 3 méthodes passées au crible

Le parquet, matière noble qui habille nos maisons depuis plus d’un siècle, ce revêtement invoque une ambiance chaleureuse, une facilitée d’entretien et un cachet certain pour votre bien. Mais un choix crucial doit être fait, celui du type de parquet et comment poser un parquet.

En effet, il existe 4 différents types de parquets :

  • Le parquet massif,
  • Le parquet semi-massif,
  • Le parquet contrecollé,
  • Et le revêtement stratifié.
Le parquet pour un rendu plus chaleureux

Effet cocooning suite à la pose du parquet dans une maison lumineuse

À vous de sélectionner vos préférences en fonction de votre architecture et décoration d’intérieur. Mais sachez que pour chaque type de parquet la pose n’est pas la même et un travail en amont est souvent nécessaire comme la mise en place de sous-couches ou encore un traitement anti-termites. En effet, 3 poses de parquets sont proposées par les professionnels :

1)     La pose clouée

Premier système de pose de parquet, cette technique traditionnelle est synonyme de longévité. La pose clouée est parfaite pour un parquet massif mais nécessite une bonne maîtrise lors de l’installation. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel du revêtement de sol, vous pouvez vous renseigner gratuitement sur les tarifs (devis pose parquet).

2)     La pose collée

Cette méthode ne convient pas aux aménagements extérieurs et aux pièces régulièrement humides (salle d’eau). Néanmoins, elle est tout à fait adaptée au parquet massif et contrecollé. La pose collée représente aussi la solution la moins bruyante quant à la pose de votre parquet mais nécessite plusieurs préparatifs en amont. Faire appel à des professionnels est là aussi conseillé.

3)     La pose flottante

Rapide et moins couteuse que les précédentes, cette solution est la seule où l’intervention de professionnels n’est pas systématique (mais toujours conseillé). En effet, la pose d’un parquet flottant se fait via un système de clips très simple, parfait pour la rénovation de vos anciens sols (moquette, carrelage…). Néanmoins, rénover un parquet flottant n’est pas chose aisée, je vous conseille donc de privilégier un matériau durable.

Latest Comments
  1. Lisa B

    Le parquet c’est juste…magique ! En plus, si vous décidez de vous lancer, faites bien isoler votre sol avant, comme ça vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt ! Plus d’infos ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *