Electricité : quel coût pour une maison neuve ?

Durant la construction d’une maison, après la mise en place du gros œuvre c’est-à-dire des fondations, des murs et du toit, on débute le second œuvre, qui inclut les revêtements, l’isolation, la plomberie, le système d’aération et bien sur le réseau électrique. Je vous propose de faire le point sur les travaux d’installation d’un réseau électrique dans une maison neuve.

 

Travaux d’électricité : qu’y a-t-il à faire ?

Dans la construction d’une nouvelle habitation, il faut se charger de nombreux travaux, dont l’installation électrique. Bien sûr, il faut raccorder la maison au réseau électrique. Il y a deux étapes pour installer l’électricité : raccorder la maison au réseau public et monter l’installation électrique.

Installer le réseau électrique prend du temps, cela est dû aux démarches à mettre en route pour obtenir la validation de ERDF. Il faut en effet faire une demande à ERDF et fournir notamment des plans architecturaux. Une fois le devis reçu, on attend les agents qui viennent réaliser le branchement.

Il est peut-être nécessaire de faire une extension du réseau public de distribution. Cela peut prendre entre 2 à 6 mois selon la difficulté des travaux, je trouve le délai plutôt long. Je vous conseille donc d’anticiper 6 mois au minimum, avant d’avoir une installation électrique viable.

 

L’installation des éléments électriques

La prochaine étape est de définir les besoins en électricité pour la maison. Il faut aussi suivre les étapes avec précision et faire un schéma électrique de la nouvelle installation.

Ensuite, on pose le tableau électrique. Il comprend le tableau de répartition des circuits, le disjoncteur général, et le compteur d’électricité. Pour ma part, je préfère l’installation électrique indépendante, surtout si vous envisagez d’étendre votre maison. Mais votre décision doit se baser sur plusieurs facteurs comme : la puissance d’électricité nécessaire, ou la distance entre le tableau électrique et l’extension.